JANUSZ STEGA, artiste en résidence

Janusz Stega sera l'artiste  en résidence à L'être Lieu pour le Festival #2.

Né le 26 Septembre 1958 à Cracovie (Pologne),Janusz Stega

 puise une partie de son inspiration dans la mémoire collective d’un passé marqué par la technique des peintures murales d’intérieur en Pologne. Travaillant à partir d’images gravées puisées au cœur de la ville: plaques d’égouts par exemple, il s’interroge sur la peinture contemporaine, son objet, ses réalisations, son contexte. Il applique directement sur le mur la peinture au rouleau empreint de motifs qu’il fabrique lui-­même.

En 1978 Janusz Stega remplace le pinceau par le rouleau à motifs, au sein de l’école des Beaux Arts de Tourcoing où il est étudiant.

Ces rouleaux, qu’il collectionne depuis quelques années, contiennent pour lui la mémoire physique mais intemporelle d’un langage du passé que lui seul peut lire. Ainsi apparaissent les premiers tableaux aux motifs décoratifs, à la fin des années 70, à l’époque où l’on prêche la mort de la peinture.

Les Déplacés, 1992, ensemble de toile sur châssis de formes variables, peinture à la chaux, 210 x 15 x 6 cm. Ce sont des métaphores du déplacement. Ils évoquent des morceaux de mur d’intérieur que chaque émigré emporte au fond de lui.

Réalisé en 1998, Papier Trauma (1 et 4), une photo, prise par un nazi au moment d’une rafle en Pologne en 1942, est projetée sur papier sensible, à échelle humaine. Elle est développée au moyen de rouleaux à motifs, la peinture est remplacée par un révélateur. Il existe deux versions, une noir et blanc, très lisible, et une bleue (virage chimique) où le motif prend le dessus sur l’image. L’horreur de la scène est contenue dans le motif.

Stratification du motif : série de 10 tableaux de 120 x160 cm, datant de 1999. Á partir d’un motif, balayages successifs de peinture avec un spalter (pinceau plat de 15 cm de large), pendant plusieurs mois. Couche après couche le motif s’élève vers nous, sa lisibilité disparaît, une mutation s’opère, du motif à la forme, la peinture prend son autonomie et se libère du pathos.

 

JANUSZ STEGA, détail de peinture

Motif d’égout, 2002, rouleaux à motifs, latex, 15 cm de large. L’artiste a extrait, au moyen d’empreintes, des morceaux de motifs d’une plaque d’égout. Dans un moule en creux il a été coulé de fines plaques de latex qui ont permis la fabrique de rouleaux sur le modèle polonais. Ces rouleaux, comme leur modèle, serviront à imprimer les murs d’un motif décoratif. Pour la première fois, l’artiste fabrique ses rouleaux, jouissant de l’histoire trouble de ces nouveaux motifs.

JANUSZ STEGA, Détail de peinture (#2)

Publicités

Une réflexion sur “JANUSZ STEGA, artiste en résidence

  1. Pingback: Programmation Festival #2, Autour de la Hantise et de l’Obsession « L'ÊTRE LIEU

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s